Trop de jouets tue le jeu

Le jeu est fondamental pour grandir depuis quand ?

Le mot « jouet » apparaît dans sa forme orale au début du XVIème siècle, sa forme écrite fin du XVIIe siècle.

Le mot « enfant » vient du Latin « infans », « in farer » issu du verbe grec « fémi » ce qui signifie « ne sait manifester sa pensée par sa parole » ou « qui ne parle pas ».

Le jouet pour les enfants, apparaît tout au long de l’histoire depuis l’Antiquité. Des premières toupies datant de 5000 ans avant J-C ou des animaux à roulettes datant de 1000 ans avant J-C.

Des jouets d’avant le Moyen-Age fabriqués à partir de matériaux communs : bois, paille, terre cuite, os. Ils sont à l’image de la société de leur époque et du niveau social de leurs utilisateurs : osselets, animaux, cheval bâton ou poupée. Et c’est au XVIIIe siècle qu’apparaissent les mobiliers de poupée et les véhicules.

Au milieu du XXe siècle, la fabrication des jouets reste en grande partie artisanale dans des matériaux traditionnels en bois, tissus et fer blanc peint. Puis des poupées et jouets en porcelaine peinte. Les premières matières plastiques apparaissent au XIXe siècle. Le Celluloïd est inventé en 1869 pour remplacer l’ivoire, puis la Bakélite. C’est après la seconde guerre mondiale que le jouet en plastique devient incontournable pour qu’en 1930, l’Allemagne importe massivement des jouets aux Etats Unis. Après guerre, l’industrie Américaine produit à profusion jusqu’à s’imposer en Europe.

Dès la fin des années 1940, face à la demande croissante, le bois et le métal ne sont plus adaptés à la production de masse. De grandes marques vont s’imposer et pour faire face à la demande, expatrient leurs usines de fabrication dans des pays où la mains d’œuvre n’est pas chère. C’est l’époque aussi des plastiques Polymères et le Celluloïd considéré comme inflammable laisse la place au vinyle qui imite la peau. Arrive le Polystyrène puis le Polyéthylène.

Le jouet plastique représente de nos jours 90% du marché ! Les jouets sont multicolores, démontables, parlent, clignotent … Et même si les parents avouent une certaine nostalgie pour les jouets en bois ou en tissu, ils choisissent les jouets en plastiques pour leurs coûts inférieurs.

Et si on parlait normes :

Le monde du jouet en Europe est un des plus surveillés. Il passe par des laboratoires indépendants ou la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence , de la Consommation et de la Répression des Fraudes).
Pourquoi le surveille-t-on ? Parce que les matières rajoutées ont elles aussi évoluées … mais pas qu’en bien !
On retrouve ainsi des produits inflammables, des problèmes électriques, des problèmes d’hygiène, du plomb, de l’arsenic, de l’antimoine, des solvants,

Plastique ou plastiques ?

Polypropylènes (PP) : polymères, copolymères, homopolymères dans les jeux éducatifs d’extérieur et d’intérieur, les tricycles, les porteurs et les garages …

Polyéthylènes (PE) : basse, moyenne et haute densité dans les jouets d’extérieur de grand volume, les poupées, les téléphones, les jouets gigognes …

Polystyrènes (PS) : mallettes de jeux de société, éléments et structure de jouets (grue, garage, dinette, …), hochets, puzzles, mosaïque, trousse de docteur (jeux d’imitation) …

Polychlorure de vinyle (PVC) qui contient du chlore et des phtalates : poupée, ballon, masque de carnaval, …

Polyamides (PA) : jouets d’imitation

Elastomères : jouets de premiers âges

Résine de synthèse : jeux de modelage et de moulage

Co-Polymères divers (ABS, EVA, SAN) : éléments de hochets, briques éducatives, jouets d’intérieur, anneaux de dentition, …

Et si on parlait toxicité !

Au-delà des contrôles de sécurité, nos enfants sont constamment en contact avec des produits chimiques pourtant interdits par la réglementation communautaire : plomb, amiante, phtalates, mercure, chrome hexavalent selon l’agence européenne des produits chimiques (ECHA) basée à Helsinki (Finlande), qui sont les substances les plus dangereuses pour la santé.

20% des jouets testés contiennent des phtalates à un niveau très élevé, alors que l’interdiction de ces substances ont été interdites ! Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens dont les effets sont accentués s’ils touchent les enfants.

Le recherche est d’autant plus compliquée, que les nouvelles réglementations concerne l’Europe mais que ces jouets sont fabriqués en Chine !

Pour vous aider :

Le site RAPEX liste chaque semaine les jouets et produits à risques (programme européen d’alerte empêche la vente d’articles nocifs)

Télécharger le guide du jouet de WECF (poupées, peluches, jouets en bois, plastique, dessin, peinture et cosmétique)

Visiter le site Projet Nesting pour des conseils et informations sur l’environnement des enfants (mobilier, alimentaire, jouets, cosmétique, …)